Les Labels cosmétiques

Publié le par cosmetoz

Les labels en cosmétologie

En voici la liste :

BDIH, AIAB-ICEA, COSMEBIO, COSMOS, Ecocert, EcoGarantie, Leaping Bunny, Natrue, Soil Association, AB (que j’ai ajouté mais qui est un label alimentaire).

 

 

  BDIHBDIH



 BDIH (Bundesverband deutscher Industrie- und Handelsunternehmen) est une fédération de marques pharmaceutiques et d'industries œuvrant dans le domaine de la santé, de la diététique et des produits d'hygiène.

Elle est née en 1966 en Allemagne.

Organisme indépendant, le BDIH examine la composition des produits de beauté naturels à certifier, et leurs méthodes de production.
Le BDIH gère une charte, assure son contrôle et attribue le logo « Cosmétique Naturel Contrôlé », attribué pour 15 mois. Il est l'un des plus exigeants quant aux critères environnementaux à respecter par le fabricant.
Principales garanties :

Les cosmétiques sont élaborés à partir de matières premières naturelles, végétales, de préférence issues de la culture BIO, ou minérales.

Les Bases lavantes et les émulsifiants d'origine végétale, sont obtenues par des techniques “douces” (hydrolyse, estérification).

Les produits sont testés sur des personnes volontaires ou des cellules.

Seuls certains conservateurs, naturels, sont autorisés tels que :

      L’acide benzoïque, ses sels et éthylesters,

      L’acide salicylique et ses sels,

      L'acide sorbique et ses sels,

      L'alcool benzyl.

L'utilisation de ces conservateurs doit être mentionnée.

Les composants et les processus interdits :

Les composants issus de la pétrochimie

Les colorants et parfums de synthèse

Les bases lavantes ou émulsifiants éthoxilés

Silicone et paraffine et autres produits issus du pétrole

Les matières premières animales, sauf si l'animal est vivant (ex: lanoline)

Le blanc de baleine et le collagène animal

L'irradiation

Les tests sur les animaux

Les matières premières génétiquement modifiées (OGM).

Ce qu’on appelle la liste positive constitue la colonne vertébrale du cahier des charges BDIH. Il s’agit de la liste des ingrédients autorisés : 690 composants sur 20 000 répertoriés.
Si un produit contient ne serait-ce qu’un seul ingrédient non autorisé il ne peut plus recevoir la certification.
Les contrôles sont effectués tous les ans sur chaque produit par un organisme de certification indépendant.

Voici leur site :

http://www.kontrollierte-naturkosmetik.de/f/index_f.htm

 

 

  AIAB-ICEAieca-aiab.jpg

 

Le label bio le plus connu en Italie qui désigne un cosmétique satisfaisant aux exigences du cahier des charges "Environment Friendly Cosmetics", élaboré et contrôlé par l'AIAB (Association italienne pour l'agriculture biologique) et l'ICEA (Institut de certification pour l'Éthique et l'Environnement).
Les critères de ce label sont à la fois écologiques, sociaux et biologiques. L'ICEA concerne à la fois des produits alimentaires et non alimentaires comme les cosmétiques

Le cahier des charges de l'AIAB encourage à utiliser des ingrédients issus de l'agriculture biologique mais sans aucune obligation de minima bio.


Sa charte comprend une liste exhaustive des substances interdites :

            PEG,

            PPG

            Autres composés éthoxylés,

            Agents nitrosants,

            Silicones,

            Dérivés animaux,

            Formaldéhyde,

            Parabens,etc…

Elle interdit les OGM, les tests sur les animaux, les radiations ionisantes.

Voici son site :

            http://www.icea.info/

 

  Cosmebiologos_eco_et_bio.jpg

 

Cosmébio a débuté en 2000/2002, au travers d'un programme de collaboration entre Ecocert et une dizaine de laboratoires cosmétiques engagés dans l'élaboration d'un cahier des charges, d'une cosmétique éthique, approuvé par l'Etat et doté d'un plan de contrôle rigoureux.
L'association COSMÉBIO regroupe aujourd’hui plus de 200 adhérents avec plus de 4000 produits certifiés.
Un référentiel définissant deux labels écologiques spécifiques à la cosmétique a été établi pour le marché français. Les deux labels Cosmébio garantissent l'origine des ressources par certification indépendante.
Les produits sont prioritairement issus de
l'agriculture biologique contrôlée.
Le Logo BIO :

Minimum 95% d'ingrédients naturels ou d'origine naturelle.

Ingrédients issus de l'agriculture biologique : Minimum 10% du total des ingrédients.

Ingrédients issus de l'agriculture biologique : Minimum 95% des ingrédients certifiables.

Maximum 5% d'ingrédients de synthèse.

Le Logo ECO :

Minimum 95% d'ingrédients naturels ou d'origine naturelle.

Ingrédients issus de l'agriculture biologique : minimum 5% du total des ingrédients.

Ingrédients issus de l'agriculture biologique : minimum 50% des ingrédients certifiables.

Maximum 5% d'ingrédients de synthèse.

Voici leur site :

            http://www.cosmebio.org/

 

  Cosmos

 

Créé en 2008, Cosmos est un nouveau logo européen certifiant la qualité naturelle des cosmétiques qui devrait  remplacer les labels français Cosmébio et Ecocert.

Il a été mis en place par les organisations Bioforum, Cosmébio, Ecocert, BDIH, AIAB et ICEA et Soil Association.
Ses critères concernent l'utilisation de produits chimiques et l'usage d'énergies renouvelables.

Il certifie :

            Un maximum de 5 % d'ingrédients issus de la chimie de synthèse sur le total des ingrédients pour les principes de formulation

            Un minimum de 10 % d'ingrédients bio et un minimum de 95 % des ingrédients végétaux d'origine biologique.

L'interdiction d'ingrédients issus d'animaux vivants ou morts sont interdits.

L'interdiction d'ingrédients de synthèse (colorants, parfums, antioxydants, silicones, tous ingrédients issus de la pétrochimie...).

Le référentiel comporte une liste positive de conservateurs autorisés.

 

La version définitive du référentiel était attendue pour le printemps 2009 et les premiers produits labellisés pour l'automne 2009.

Voici leur site :

            http://www.cosmos-standard.org/

 

Ecocertecocert2001.jpg

(Cosmétiques biologiques et écologiques)

 

Le label Ecocert pour les cosmétiques écologiques et biologiques a été créé et est contrôlé par l'organisme de certification Ecocert depuis 2003.
Il existe deux niveaux d'exigence en matière de composition des cosmétiques :

Le label Bio : 

            Minimum 95% d'ingrédients naturels ou d'origine naturelle sur le total des ingrédients (y compris l'eau),

            Minimum 95 % d'ingrédients certifiés bio sur le total des ingrédients végétaux Minimum 10 % d'ingrédients certifiés bio sur le total des ingrédients.

Le label Eco :

            De 50 à 94% du total des ingrédients issus de l'agriculture biologique

            95% d'ingrédients végétaux.

Pour ces 2 labels, sont interdits :

Les ingrédients issus d'animaux vivants ou morts,

Les ingrédients de synthèse (colorants, parfums, antioxydants, émollients de synthèse, huiles et graisses, silicones, tous ingrédients issus de la pétrochimie...).

Le référentiel comporte une liste positive de conservateurs autorisés.

Voici le site :

            http://www.ecocert.fr/

 

EcoGarantieeco-garantie.jpg

 

Label belge issu d'un regroupement d'acteurs du secteur biologique (producteurs, transformateurs, distributeurs, consommateurs et organismes techniques).

Son cahier des charges a été élaboré par un groupe de travail composé d’entreprises belges et internationales.

Il est adapté à chacun des secteurs concernés par le label: cosmétiques, produits d’entretien et sel marin.

La préparation des produits portant le label Ecogarantie® est basé sur les principes suivants:

Ingrédients renouvelables,

Impact sur l’environnement minimal à l’usage,

Faible toxicité pour la vie aquatique, bonne biodégradabilité,

Limitation des minéraux nocifs, interdiction d’utiliser des OGM.

Les matières premières agricoles doivent être issues de l’agriculture biologique.

Les produits finis peuvent être uniquement obtenus par les procédés physiques et chimiques listés dans le cahier des charges.

Le contrôle et la certification du cahier des charges Ecogarantie® a été confiée aux deux organismes belges indépendants et agréés par le Ministère de l’Agriculture belge : Certisys et Integra.

Voici leur site :

            http://www.ecogarantie.be/content.aspx?l=001.005&lang=FR

 


Leaping Bunnyleaping-bunny.jpg

 

Label attribué et contrôlé par l'association One Voice, créée en 1995 et représentant français de l'ECEAE (Coalition européenne pour la fin de l'expérimentation animale).

Le Leaping Bunny signifie que le fabricant n'a pratiqué, commandité ou accepté aucun test sur des animaux tant dans la formulation, que dans la composition du produit. Le label One Voice s’applique uniquement à une gamme complète de produits. Lorsqu’un fabricant s’engage, c’est pour l’ensemble des produits qu’il commercialise. Pour chaque produit commercialisé, le fabricant doit fournir autant d’attestations que d’ingrédients utilisés, ce qui peut prendre plusieurs mois, voire une année. Il s’engage par la suite à faire réaliser un audit par un organisme certificateur indépendant.
La liste des marques labellisées par One Voice, associées à leurs firmes ou par catégorie de produits, est remise à jour régulièrement. Des marques comme Weleda France, Body Nature, Florame ou Karawan disposent de ce label.

Les produits d’entretien, les articles de papeterie, la peinture, ou encore des produits alimentaires pourraient également bénéficier prochainement du label One Voice.

Voici leur site :

            http://www.one-voice.fr/fr

 

NaTruenatrueUHRE.gif

 

NaTrue est un Groupement d'intérêts international de fabricants de cosmétiques naturels et biologiques qui vise à maintenir le niveau d'exigences le plus élevé qui soit pour les cosmétiques naturels et biologiques, ainsi que pour les ingrédients qui les composent.
Le processus de candidature à la certification par le label NaTrue est ouvert à tous les fabricants depuis le 22 septembre 2008 et les organismes de certification indépendants ont déjà témoigné d'un vif intérêt.
Une centaine de candidatures ont été déposées et les premiers produits ont déjà reçu la certification.
Le label NaTrue aide aussi bien les consommateurs que les fabricants à s'y retrouver en définissant des critères stricts et transparents pour la cosmétique naturelle et biologique.
Il s'agit d'un label international, à but non lucratif, ouvert à tous les fabricants et qui garantit une certification indépendante fondée sur des critères accessibles au public.

Voici leur site :

            http://www.natrue.fr/

 

Soil Associationsoil-association.jpg

 

Label désignant un cosmétique écologique, attribuée par l'association anglaise Soil, fondée en 1946 par un groupe de fermiers, scientifiques et nutritionnistes, pour promouvoir l'agriculture biologique.

Les standards du label Soil Association pour les cosmétiques exigent un maximum d'ingrédients issus de l'agriculture biologique.

Les matières premières non biologiques sont autorisées seulement si leur équivalent bio n'est pas disponible et à condition qu'elles soient non génétiquement modifiées.

Tous les procédés de transformation et de fabrication doivent être les plus écologiques possibles.

La charte comprend également une liste d'ingrédients interdits, parmi lesquels :

            Les parabens,

            Les libérateurs de formaldéhyde,

            Les silicones,

            Les PEG,

            Les ammoniums quaternaires,

            Les dérivés pétrochimiques,

            Certains tensioactifs irritants cutanés

            Les nanoparticules...

2 niveaux de certification :

            Les produits contenant plus de 95% d’ingrédients issus de l'agriculture biologique ont droit à l’utilisation du logo « UK Soil Association Organic ».

            Les produits contenant moins de 95% d’ingrédients issus de l'agriculture biologique, n'ont pas droit à l’utilisation du logo « UK Soil Association Organic ».

            Seule est autorisée la mention de la qualité « organic » ingrédient par ingrédient.

Voici leur site :

            http://www.soilassociation.org/

 

ABLabelAB.jpg

 

 

C’est un Label alimentaire.

L’Agriculture Biologique constitue en France l'un des quatre signes officiels d’identification de la qualité et de l’origine, aux côtés de l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC), du Label Rouge et de la Certification de Conformité (CCP).

Un aliment biologique est produit selon des méthodes respectueuses de l'environnement, détaillées par la réglementation :

            Les OGM sont proscrits.

            Pour les végétaux, pas de recours aux pesticides et engrais chimiques, rotation des cultures...

            Les animaux doivent être issu d’élevage extensif, les aliments biologiques essentiellement (90%), les traitements antibiotiques limités, la surface au sol définie...

            Les produits transformés sont à 95 % minimum des ingrédients issus de l'agriculture biologique.

            Les aliments contenant entre 70% et 95% d'ingrédients biologiques peuvent indiquer : "x% des ingrédients d'origine agricole ont été obtenus selon les règles de la production biologique".

            La liste des ingrédients doit préciser quels sont les ingrédients concernés.

 

Pourquoi 95 % ?

Parce qu'on ne peut garantir à 100 % que les produits ne seront pas contaminés par des OGM.

Que le sel marin contenu dans certains produits n'est pas issu de l'agriculture biologique.

Que c’est un produit naturel sans produit chimique de synthèse rajouté par l'Homme.

Il s'agit d'une légère marge de tolérance.

Le cahier des charges du label AB impose un mode de production agricole durable. Il s'inscrit aujourd'hui dans la de la Politique agricole commune qui prévoit que «Le développement durable doit concilier :

            La production de denrées alimentaires

            La conservation de ressources limitées

            La protection du milieu naturel

Ceci, de manière à pouvoir répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des futures générations à répondre à leurs propres besoins».

Le label AB est géré par les autorités publiques (Ministère de l'Agriculture et de la Pêche) et contrôles indépendants (par Ecocert, Ulase, Aclave, Agrocert, Ascert-international, Socotec...). Ecocert, Ulase, Aclave, Agrocert, Ascert, Socotec sont accrédités par la Cofrac. Il est attribué sur demande aux produits alimentaires végétaux et animaux et non alimentaires (huiles essentielles, teintures, textiles).

Voici leur site :

            http://www.agencebio.org/jh

  Source consoglobe

 

IASC

International Aloe Science Council

Ce label est un gage de qualité attribué au gel d’Aloès

Voici leur site :

            http://www.iasc.org/

 

 

Voilà, il est important de savoir ce que l'on achète et ce que l'on consomme!

Vous retrouvez cet article dans les pages de cours où il sera remis à jour avec des comléments.

 

A bientôt

Cosmetoz

 

Publié dans Mise en garde - Actu

Commenter cet article